Conservatoire de Noisy le Sec : inertie du béton et liberté du métal

lundi, 30 avril 2018

L’agence Jakob + MacFarlane a habillé de vert le conservatoire Nadia et Lili Boulanger de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), inauguré le 15 septembre dernier, dix ans après le lancement du projet. En forme de U, le bâtiment (2 500 m2 ) s’organise en périphérie de la parcelle autour d’une cour dégagée.

« Sa géométrie résulte d’une matrice qui unit les deux disciplines fédératrices du conservatoire : la musique et la danse. Nous obtenons une architecture de mouvement », expliquent les concepteurs, qui ont opté pour des façades différenciées : en voiles de béton architectonique pour celles donnant sur l’espace public ; en produits verriers et métalliques thermolaqués pour la façade intérieure, qui se développe comme un ruban autour du parvis.

ALTO Ingénierie est intervenu en tant que Maître d'oeuvre des équipements techniques du bâtiment sur ce projet.