RATP Jourdan - Porte d'Italie

mardi, 19 décembre 2017

aDans le cadre de la rénovation du Centre bus RATP Jourdan, la RATP a missionné ALTO Ingénierie pour l’accompagner sur le sujet de la qualité d’air du centre.

Le projet s’inscrit dans une opération plus large à l’échelle de l’ilot, « l'Atelier Jourdan-Corentin-Issoire », dans le 14ème arrondissement de Paris. Celle-ci intègre en complément du centre bus :

-        Des logements sociaux et privés

-        Une résidence étudiante

-        Un parc de stationnement Véhicules Légers sur 2 niveaux, rattaché aux logements du personnel 

-        Une crèche, halte-garderie

-        Un commerce


La coopération entre nos pôles Environnement, Simulation, Fluides et Chantier nous a permis de proposer une approche globale à cette problématique complexe : un centre bus en cœur de ville. Cette approche, allant au-delà de notre champ d’intervention, nous a permis de nous interroger sur le sujet à une échelle plus globale : urbaine et politique. La nécessité des transports en commun dans Paris ne fait pas de doute. Par ailleurs, l’implantation d’un centre bus au plus près des utilisateurs a l’avantage de limiter les trajets de bus et donc leurs émissions. Malgré la réflexion nécessaire sur le traitement local d’un tel établissement, ce projet a donc un intérêt environnemental global. L’imbrication de différents programmes sur la parcelle rend l’opération complexe. 

Une intervention ALTO Ingénierie en plusieurs étapes :

  • une analyse du projet de manière qualitative pour identifier et optimiser tous les points faibles du système de ventilation,
  • des études aérauliques sur site et simulées menées pour étayer l’approche qualitative et confirmer que la dispersion et les concentrations de polluants ne seraient pas néfastes pour les riverains.

 
L’approche qualitative a permis, dans un premier temps, d’apporter une vision globale du projet :

  • Son architecture technique et les équipements de ventilation qui la composent (localisation et caractérisation des grilles de reprises, gaines, ventilateurs, centrales de traitement d’air, filtres, …),
  • Toutes les sources potentielles de pollution, depuis leur émission jusqu’à leur extraction en extérieur
  • L’environnement du projet et les entrées d’air des riverains,
  • Les concentrations estimatives de polluants au niveau des extractions


L'étude de la dispersion des polluants réalisée via 2 approches (La RATP a une approche globale en cours visant à améliorer la flotte de bus et adapter les opérations de maintenance (sélection de produits d’entretien / maintenance moins nocifs, procédés de maintenance adaptés,…) :

  • Un test aéraulique sur site via la mise en fumée des extracteurs du site et la visualisation de la dispersion des fumigènes sur la parcelle.
  • Une modélisation réalisée par ARIA Technologies, société spécialisée dans l’analyse de la dispersion atmosphérique des polluants.

2017 dec ratp jourdan6   2017 dec ratp jourdan7

L’objectif de cette étude a été de modéliser la dispersion atmosphérique des polluants en fonction des données du site (caractéristiques des émissions, conditions climatiques locales, topographie), afin d’estimer les concentrations en polluants dans l’air liées aux entrées et sorties des bus et à leur maintenance et d’évaluer l’impact sur les bâtiments environnants.

2017 dec ratp jourdan1

 Isosurface de concentration pour la valeur 1/10 – Contribution de l’atelier

Dans la continuité de cette mission, ALTO Ingénierie a proposé de réaliser des prélèvements sur site en exploitation pour mesurer les émissions réelles de polluants aux points clés, tout en suivant les conditions climatiques. Cette démarche va dans le sens de la vérification de performance réelle et permettra de confronter les résultats de nos modélisations aux valeurs réellement observées.

 

Plus d'infos sur ce projet : CLIQUEZ ICI