ALTO’Sphère : La preuve par l’exemple …

décembre 2013

L’exemple est toujours difficile à donner, mais nous sommes sur la bonne voie, c’est l’essentiel !

Depuis notre arrivée dans les locaux et les périodes épisodiques de surchauffe estivale et hivernale des premières années, notre comportement et la prise en main de la GTB ont permis des avancées, notamment en terme de confort. Elle a permis d’optimiser les réglages de l’installation (loi d’eau, ajustement simple de la programmation horaire de la production d’ECS en fonction de l’utilisation réelle du bâtiment…), mais aussi de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs à une meilleure utilisation du bâtiment via la diffusion de données traduisant le fonctionnement du bâtiment.

Nous sommes ainsi passés en 4 ans d’occupants en période d’apprentissage à acteurs de notre confort.

La GTB a permis de montrer que l’on utilisait très souvent de l’eau chaude au niveau des sanitaires, ce qui réduisait les performances de la pompe à chaleur. En conséquence nous avons tenté de limiter l’utilisation d’eau chaude autant que possible au ménage le matin et à la vaisselle le midi, comme prévu initialement.

En été, plutôt que de subir les pointes de température, nous les anticipons aujourd’hui par des gestes qui commencent à devenir des habitudes : ouverture des fenêtres la nuit et baisse des stores vers 9h30.

L’hiver représente le plus grand potentiel en terme d’amélioration : en cas de température faible à l’extérieur et malgré l’intégration d’une loi de chauffe optimisée, nous avons tendance à placer les consignes des thermostats bien au-dessus des 19°C (en moyenne à 21°C-22°C).

Cependant notre système (panneaux rayonnant + thermostat sur air et CTA avec récupérateur) présente aussi ses limites : la température d’air n’est pas forcément représentative du confort obtenu car l’utilisateur reçoit de la chaleur radiative des panneaux, et le soufflage d’air frais peut entraîner une sensation de froid.

Dans une démarche de prise de conscience et d’information, il est prévu de faire tourner une boule noire, afin de mesurer la température en tenant compte de la chaleur radiative reçue des panneaux par zone de travail afin de permettre à chacun d’appréhender une valeur objective de ce qu’il qualifie comme étant du confort ou de l’inconfort.

Retrouvez toutes les infos de la GTB d’ALTO’Sphère en cliquant ICI 

Pascal P.

Joomla SEF URLs by Artio
Joomla25 Appliance - Powered by TurnKey Linux