Please upgrade your licence for Yootheme components Zoo Widgetkit Theme

L’Ecole Stéphane Hessel-Les Zéfirottes à Montreuil

avril 2015

Après une collaboration réussie sur l’école du Centre à Pantin, ALTO Ingénierie s’est associé à un véritable « Projet Vert » aux côtés de Méandre (architecte) pour la conception du groupe scolaire "Stéphane Hessel-Les Zéfirottes" livré en août dernier à Montreuil (Seine-Saint-Denis), qui accueille aujourd’hui près de 530 enfants.
Pour parvenir à le construire, de nombreuses solutions vertes ont été utilisés, dont la paille, les énergies renouvelables ou encore une cogénération à huile végétale (huile de colza).


Un des principaux objectifs était de réaliser un bâtiment à très hautes performances environnementales et énergétiques. Le concept est celui d'un bâtiment ZEN (Zéro Energie) : un bâtiment qui vise le triple objectif zéro : 0 Energie, 0 Carbone et 0 Déchet nucléaire.

  • Le « 0 Energie » est défini en énergie primaire avec des conventions physiques (différentes de celles de la RT 2005) pour passer de l’énergie finale (« au compteur ») à l’énergie primaire.
  • Le « 0 Carbone » porte sur les émissions de gaz à effet de serre. Il est mesuré en kg d’équivalent CO2 émis par le fonctionnement du bâtiment.
  • Le « 0 Déchêts nucléaires » se mesure en grammes de déchets nucléaires et vise les déchets nucléaires induits par les énergies nécessaires au fonctionnement du bâtiment.

Ces 3 objectifs s’entendent en bilan annuel - ce n'est donc pas un bâtiment autonome - et portent sur la phase d’utilisation.
L'objectif 0 Energie couvre tous les usages énergétiques du bâtiment et pas seulement les 5 usages habituellement couverts par la RT 2005. 
L’ensemble (une école élémentaire de 15 classes, une école maternelle de 9 classes, un centre de loisirs, un restaurant scolaire de 550 repas et un jardin public) a été optimisé avec pour seul objectif : économiser de l’énergie.

Bilan : la production énergétique est supérieure à la consommation.

«L’opération vise, entre autre, un bilan énergétique positif, toutes consommations confondues, une réduction du bilan carbone sur la durée de vie du bâtiment, le développement d’écosystèmes cohérents et l’inscription du site dans un continuum écologique", explique Christian Hackel, architecte du projet.(Agence Méandre).

Le bois a été massivement utilisé pour la structure et près de 6.000 m² de ballots de paille venus de la Sarthe ont servi à l'isolation.
L'objectif initial du label Bepos est dépassé grâce à une performance d’isolation exceptionnelle et un mix de production renouvelable réparti entre solaire photovoltaïque, solaire thermique et cogénération à huile végétal. 

montreuil 1 montreuilt 2
© Crédit photos - ALTO Ingénierie



Une école exemplaire sur le plan environnemental

Une véritable stratégie végétale a été installée sur le site grâce à plusieurs écosystèmes en adéquation avec les qualités d’usage des différents jardins :
  • le « grand boisement » du jardin public
  • la « clairière » des cours de récréation
  • la « zone humide » où s’installent les jardins potagers et partagés

Un système constructif qui concilie efficacement plusieurs exigences :
  • une exigence de rapidité de chantier, grâce à des solutions de préfabrication basées sur les techniques d’ossature bois et étendues à plusieurs corps d’état.
  • une exigence performancielle du point de vue énergétique, grâce à la définition poussée du niveau d’isolation de tous les ouvrages qui composent l’enveloppe du bâtiment.
  • une exigence de valorisation des ressources dans une perspective de développement durable, en privilégiant la mise en œuvre de matériaux bio-sourcés, en portant une attention aux flux économiques qui les génèrent.

montreuil 3 montreuil 4
© Crédit photos - ALTO Ingénierie



Une toiture de type « toiture chaude »

Elle est couverte par une membrane d'étanchéité polyoléfine et on retrouve des modules photovoltaïques. L'isolation en toiture est assurée par :

  • Un isolant naturel d'origine végétale, en bottes de paille, d'épaisseur 360mm.
  • Un isolant minéral (laine de roche 50 mm) comme support de membrane, pour des raisons réglementaires.


La toiture est constituée de panneaux auto-porteurs fabriqués en atelier, et posés sur les parois verticales ou sur la structure principale.

  • isolation laine minérale 50 mm support de membrane
  • panneau de type OSB 22 mm
  • montants de caissons autoporteurs 360mm
  • isolation 360mm en bottes de paille
  • pare-vapeur
  • plaque de plâtre pour protection thermique de l’isolant

Pour répondre à l’objectif "Zéro Energie", une surface de production photovoltaïque a été nécessaire, donc la toiture accueille les capteurs solaires photovoltaïques sur 700 m².
De plus, 90 m² de cellules photovoltaïques (en silicium monocristallin offrant le meilleur rendement (12,5%) sont installées en module bi verre en casquette (60m² jouant le rôle de protection solaire pour l’école élémentaire et 30 m² pour la maternelle). Enfin, l’escalier extérieur sud est recouvert de modules bi-verre (activation à 60% soit 60 m² de capteurs).



FICHE TECHNIQUE

  • Maître d’ouvrage : Mairie de Montreuil
  • Architecte mandataire : Christian Hackel, Méandre (Montreuil)
  • Paysagiste : Panorama Paysagistes
  • BET : ALTO Ingénierie / EBBE / Gaujard / Progexial / Novorest / AVA / VPEAS / AXCE sécurité
  • Performance énergétique : Bepos
  • Surface bâti : 6.200 m² SHON
  • Surface de cour : 2.000 m²
  • Surface de jardins : 3.800 m²
  • Montant des travaux : 13 millions d’euros H.T. (incluant les aménagements extérieurs)
Joomla25 Appliance - Powered by TurnKey Linux