Please upgrade your licence for Yootheme components Zoo Widgetkit Theme

Modernisation de l'Agora d'Evry

juin 2014



La salle des Arènes participera à la requalification du centre-ville, avec la revitalisation de la rue des Mazières, du pôle culturel, et de la place de l’Agora.
À l’intérieur, il s’agit de répondre aux attentes des tournées d’aujourd’hui et de demain :
  • Une qualité environnementale exemplaire : augmentation de l’isolation et optimisation  de l’enveloppe, reprise des équipements techniques pour la réduction des besoins en énergie,  suppression de la climatisation, traitement pour la qualité des espaces, récupération des eaux... Le niveau Effinergie Rénovation est atteint : Cep projet Cepréf – 42% et  Cep projet Cepinitial – 65%.
  • Un soin apporté à la polyvalence de la salle : les Arènes passeront d’un équipement type “Palais des Sports” à un équipement de salle multi-activité avec gradins fixes et gradins rétractables, permettant des configurations diverses et  rapides à installer.  Les jauges iront de 1 200 à 2 400 places (assises) et atteindront 3 000 places en mixte assis/debout.  
 
 

Daniel Vaniche, qu’est-ce que ce projet apporte à la ville ?

« Avec ce bâtiment, nous sommes un peu dans la même problématique d’intégration qu’avec le POPB : une forme géométrique très hyperboloïde, datée des années 80 et refermée par une peau métallique opaque formellement très marquée et fermée sur elle-même. Comme au POPB, il n’y a pas d’ouverture vers l’extérieur.
C’est un équipement type « Palais des sports » qui a vocation à devenir « Zénith », équipé de gradins télescopiques ou amovibles afin de pouvoir moduler rapidement la configuration de la salle en passant de 1200 à 2400 places assises, ou 3000 en mix assis/debout. 
Nous allons conserver la trace du passé car cet espace est inscrit dans l’Histoire du centre-ville d’Evry, mais en décollant par endroit cette enveloppe de la géométrie initiale et lui donnant une grande transparente là où cela a un sens.
 
La galerie du public ouverte sur l’extérieur devient une façade agréable derrière laquelle l’on pourra boire un verre à l’un des bars. Un restaurant a même été prévu sur le côté pour permettre l’animation de la place, devenant lieu d’échange, de passage et de convivialité. La particularité du projet : l’absence de climatisation, avec une verrière plein Nord, une très bonne isolation thermique et une bonne ventilation, cela devient réalisable.
 
Laboratoire d’urbanistes et fruit d’utopies architecturales, Evry est depuis les années 70 le doux mélange du moderne et de l’ancien. La Communauté d’Agglomération est donc en pleine réflexion sur la requalification du centre-ville d’Evry afin de doter la ville d’un vrai centre urbain, vivant et animé.
L’Agora est l’un des éléments majeurs de ce nouveau paysage à venir qui donnera la part belle au centre-commercial, au théâtre, à la médiathèque, à la bibliothèque et aux arènes. »
 
 

Un point commun entre ces deux projets ? (ndlr : POPB et Agora Evry)

"Probablement l’idée de créer une liaison entre l’intérieur et l’extérieur. Dans ces projets  l’urbanisme a prédominé sur l’architecture finalement …
Nous sommes face à deux bâtiments fermés sur eux-mêmes, parce que tournés vers les spectacles, mais du coup, par leur forme forte et leur opacité, s’opposant à leur environnement. Il s’agit finalement de répondre à une question essentielle : Comment les intégrer et leur faire trouver leur place dans ces nouveaux espaces repensés, aux nouvelles attentes du 21ème siècle ?
J’aurais envie de faire le parallèle entre ces deux projets avec la vision de Louis Kahn, qui considère que la transparence ne veut pas dire créer des bâtiments tout en verre, mais bien trouver le moyen, par des ouvertures maîtrisées, de donner de la profondeur, pour lire des espaces ou de la vie en arrière-plan."  

 
 

cyril cheminCyril CHEMIN

Technicien projeteur – Pôle Electricité - ALTO Ingénierie
« Pour l’Agora d’Evry, nous disposions du fichier 3D. Après nettoyage de celui-ci pour l’alléger et le rendre plus exploitable, je l’ai donc directement inséré dans notre logiciel pour travailler sur la simulation de l’éclairage du terrain de sport, afin d’atteindre et de respecter la norme pour l’éclairage des évènements sportifs, toujours pour être au plus proche de la réalité. »

 
CRÉDITS
  • Plans, coupes, élévations, étude grill : © DVVD architectes ingénieurs
  • Perspectives : © DVVD / Labtop

  • ÉQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE
  • Architectes : DVVD Architectes Ingénieurs Designers + DVA (Daniel Vaniche et Associés)
  • Ingénierie structure et façades : DVVD Ingénierie fluides
  • Ingénierie Fluide et Environnementale, SSI : ALTO Ingénierie
  • Économistes de la construction : Gardiner et Theobald
  • Ingénierie acoustique : Peutz et Associés
  • Scénographie : Changement à Vue
  • Études conseil en sûreté et prévention des risques : Cronos Conseil
  • Ingénierie cuisine : Systal
  • Surface : 5 500 m²
  • Budget : 14 750 000 euros
  • Concours : 2013
  • Etudes : 2013 - 2014
  • Réalisation : 2014-2016
  • Joomla25 Appliance - Powered by TurnKey Linux